Echange

Le GPL est avant tout un lieu d'échange et de réflexions autour de l'exercice de l'Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP).
Il concerne essentiellement les pathologistes membres qui partagent une expérience mais aussi les partenaires de l'industrie pharmaceutique et les industriels de l'ACP pour échanger sur les perspectives thérapeutiques et les nouveaux développements matériels.
Des rencontres entre techniciens, secrétaires et cadres sont envisagées.
Les réunions du GPL ont lieu 4 fois par an avec au moins un représentant des structures membres. Le calendrier des réunions est accessible sur le site.
Certains membres du GPL siègent au sein de certaines instances de la spécialité (SMPF, AFAQAP, SFP, AIP, ...) favorisant ainsi les échanges et permettant de mieux appréhender l'ACP.

Formation

Depuis sa création, le GPL encourage les internes dans leur cursus de formation en Anatomie-Pathologique. Tous les ans, le GPL lance un appel aux internes pour recevoir leurs publications de l'année qui seront soumises au comité scientifique du GPL. La meilleure publication permettra à ses auteurs de recevoir le prix du GPL.



Palmarès :

Pathologie moléculaire

Avec la multiplication des tests compagnons (thérapie ciblée), le GPL s'est très vite mobilisé pour créer une plate-forme libérale de pathologie moléculaire.
Malheureusement, malgré des avantages évidents pour les patients en terme de délais de réponse et pour la collectivité, l'INCa a refusé la création de cette plate-forme au profit de plate-formes exclusivement publiques.

Publications

Le GPL encourage les publications scientifiques qui ne doivent pas rester l'exclusivité du secteur hospitalier. Les pathologistes membres du GPL peuvent publier à partir de leur propre inspiration. Par ailleurs, les données statistiques dont dispose le GPL permettent la réalisation d'études et de travaux de recherche sur de très grandes séries de dossiers qui peuvent ensuite faire l'objet de publications au nom du GPL. Certaines études peuvent être menées par des internes en formation, dans le respect de la charte de publications et après consultation du comité scientifique du GPL.

Statistiques

Le GPL représente 25% de l'ensemble des actes d'ACP réalisés en France chaque année. Grâce à une organisation des structures et une codification rigoureuse de chaque acte, la commission "Epidémiologie cancérologique" du GPL recense l'ensemble des données de cancérologie disponibles au sein des structures membres. Ces données statistiques sont accessibles sur le site et mises à jour régulièrement. Elles confortent le GPL comme acteur N°1 du diagnostic du cancer en France.

Agenda

7 septembre 2019

Prochaine Réunion du GPL